Historique de CRITIAS

La Chaire de recherche industrielle CRSNG-EERS en technologies intra-auriculaires (CRITIAS) est née en septembre 2016 d’une longue et fructueuse collaboration entre la compagnie EERS Global Technologies Inc. (anciennement Sonomax) et l’École de technologie supérieure.

L’histoire remonte à la fin de 1999, année où Jérémie Voix entreprend un doctorat sur la mise au point d’un bouchon d’oreille « intelligent » pour la société Sonomax, sous la direction du professeur Frédéric Laville de l’ÉTS. Grâce à l’appui financier du programme de subventions de recherche et développement coopérative (RDC) et de l’IRSST, le jeune chercheur démarre ses travaux et devient rapidement un des piliers de la R-D dans l’entreprise. Ensemble, M. Voix et l’équipe de Sonomax, dirigée par Nick Laperle, mettent au point une technologie unique qui protège efficacement les travailleurs industriels contre la perte auditive. La Solution Sonomax™ , produit de cette technologie, est alors protégée par plus de 50 brevets et marques de commerce, en plus d’être commercialisée mondialement.

Après 10 ans de partenariat, la collaboration s’intensifie lorsque Jérémie Voix accepte un poste de professeur agrégé à l’ÉTS et met sur pied en 2010 la Chaire de recherche CRITIAS, aujourd’hui appuyée par le CRSNG, et dédiée à la poursuite du rêve originel : le développement d’une véritable oreille « bionique » intégrant protection, amplification, communication et biosensification au sein d’un même dispositif intra-auriculaire. Ensemble, Nick Laperle et Jérémie Voix décrochent en 2016 le premier prix du « Hear and Now Noise Safety Challenge » organisé par des agences du gouvernement américain.

Plus d’information sur la mission et les axes de recherche ainsi que sur les retombées des activités de la chaire.

Cliquer ici pour télécharger la version imprimable ici.